La stimulation cérébrale profonde

Un nouvel espoir pour les malades atteints de Parkinson

Cette technique unique en Picardie, consiste en l’implantation d’électrodes dans le cerveau qui permettent non seulement d’améliorer les signes de la maladie de parkinson (lenteur, raideur, tremblements) mais également de diminuer considérablement les traitements médicamenteux.
Les patients éligibles à cette technique doivent avoir moins de 70 ans et présenter un bilan cognitif et psychiatrique satisfaisant. L’intervention chirurgicale implique en général 3 semaines d’hospitalisation.

La stimulation cérébrale profonde est le fruit d’une collaboration pluridisciplinaire

Associant :
– neurologues,
– neurochirurgiens,
– anesthésistes,
– neuropsychologues,
– neurophysiologistes,
– psychiatres
– et radiologues du CHU.

Afin d’offrir cette nouvelle offre de soins aux patients picards, l’établissement a fait l’achat d’un scanner per opératoire et d’un robot chirurgical adapté qui contribuent à une chirurgie d’une excellente précision.

Contact : neurochirurgie.secretariat@chu-amiens.fr


 Quelques repères

– 22 centres d’implantations en France
– 3 000 patients déjà implantés en France
– 220 à 440 patients éligibles à cette technique en Picardie
– Coût des investissements par le CHU d’Amiens : 700 000 euros


La stimulation cérébrale profonde : le pacemaker du cerveau

Article du journal interne du CHU Amiens-Picardie (paru en septembre 2010) – Cliquez sur l’image pour le lire

CHUAMIENS_REFLETS_86_SEPT_2010_Stimulation_cerebrale_profonde