Le métier de technicien de laboratoire médical

CHU Amiens-Picardie

Le technicien de laboratoire médical réalise les examens de biologie médicale ou d’anatomie et cytologie pathologiques sous la responsabilité d’un biologiste médical ou d’un médecin spécialiste qualifié en anatomie et cytologie pathologiques. Acteur de soin au service du patient il effectue 24h/24 des analyses biologiques qui concourent au diagnostic, au contrôle du traitement médical, à la prévention de maladies ou de toute autre modification de l’état physiologique. Il peut être amené à effectuer des prélèvements au sein du laboratoire ou au domicile du patient. Cette activité nécessite l’obtention du Certificat de Capacité à effectuer des prélèvements sanguins organisé par l’ARS et préparé dans le cadre du diplôme d’Etat.

Métier

Le technicien de laboratoire médical participe à la prévention, au dépistage et au diagnostic des différentes pathologies en réalisant des examens de biologie médicale ou d’anatomie et cytologie pathologiques sous la responsabilité d’un biologiste médical ou d’un médecin spécialiste qualifié en anatomie et cytologie pathologiques.
Il peut être amené à effectuer des prélèvements au sein du laboratoire ou au domicile du patient.

Exercice professionnel

En tant que professionnel de santé, il participe activement à la chaîne de soins. Au service du patient 24H/24, 7j/7 il contribue à sa prise en charge.
A la pointe des nouvelles technologies, il peut aussi participer aux programmes de recherche et à la formation de stagiaires (techniciens et internes en médecine ou pharmacie).
Selon le secteur d’activité il développe des compétences en maintenance d’appareils, gestion de système d’information, gestion de l’assurance qualité, gestion des risques…

Qualités requises :
– Organisation et rigueur dans le travail,
– Esprit d’équipe et disponibilité,
– Conscience professionnelle et fiabilité,
– Sens des responsabilités et esprit d’initiative,
– Curiosité intellectuelle et objective dans la transmission des informations,
– Respect des règles de confidentialité et du secret professionnel,
– Intérêt pour les nouvelles technologies.


L’emploi et l’évolution professionnelle

Secteurs d’activité :
Le technicien de laboratoire peut exercer principalement en :
– Laboratoires hospitaliers et privés,
– Services d’anatomie et cytologie pathologiques,
– Etablissements Français du Sang,
– Laboratoires de recherche médicale,
– Laboratoires pharmaceutiques,
– Laboratoires de la police technique et scientifique,
– Laboratoires de la direction générale des douanes…

Evolution professionnelle et passerelles vers d’autres métiers :
– Technicien de maintenance biomédicale,
– Technicien d’études cliniques,
– Responsable hygiène et environnement,
– Technicien expert en cytologie,
– Ingénieur qualité et gestion des risques,
– Cadre de santé,
– Cadre formateur en institut de formation,
– Directeur de soins,
– Ingénieur en biologie médicale…