Notre actualité

  • Fortes chaleurs, canicule : adoptez les bons réflexes

    Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région. La chaleur fatigue toujours, elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur. La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

    Ces risques peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur. Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

    Le Ministère des Solidarités et de la Santé rappelle les conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

    – Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif

    – Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour

    – Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool

    – Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…)

    – Évitez les efforts physiques

    – Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)

    Le Ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place un numéro gratuit le 📞 0 800 06 66 66 pour obtenir des conseils de protection pour vous et votre entourage, en particulier les plus fragiles. En cas de malaise, il faut composer le 15.

  • Devenez ambulancier !

    Vous recherchez un métier qui allie dimension relationnelle et gestion de l’urgence ?
    Qui garantit de nombreux débouchés ?

    Candidatez avant le 31 août 2018 auprès de
    IFA.secrétariat@chu-amiens.fr
    Tél. 03 22 66 81 12

    Compétences recherchées :
    – Sens des responsabilités et du travail en équipe,
    – Autonomie et prises d’initiatives,
    – Capacité d’écoute, aisance et compétences relationnelles.

  • Diplôme d’Université Autisme et Troubles du Spectre Autistique – DU autisme

    Le Centre Ressources Autisme Picardie participe à l’animation et aux enseignements du Diplôme d’Université « Autisme et Troubles du Spectre Autistique (TSA) », porté par l’Université Picardie Jules Verne, Service de Formation Continue Universitaire.

    Les objectifs du DU Autisme :
    • Apporter des connaissances complémentaires sur l’autisme et les Troubles du Spectre Autistique
    (TSA).
    • Repérer les signes précoces et l’évolution de la symptomatologie.
    • Permettre l’évaluation, les soins, l’accompagnement psychologique, éducatif & psychopédagogique, la scolarisation et l’insertion professionnelle des personnes souffrant d’autisme et de TSA.
    • Constituer un réseau territorial de professionnels formés

    Cette formation est proposée gratuitement aux professionnels de la région accompagnant des personnes avec TSA.

  • Tour de France : Difficulté de circulation et d’accès au site sud du CHU Amiens-Picardie le 14 juillet 2018

    A l’occasion du passage du Tour de France à Amiens le samedi 14 juillet, les routes qui mènent au CHU Amiens-Picardie, en particulier sur la commune de Salouël seront encombrées ou inaccessibles (entre 12h et 17h).

    L’accès principal à l’hôpital reste ouvert :
    – via la route de Rouen
    – ou la sortie 18 de la rocade
    – ou de l’autoroute A29

    Merci de privilégier le vendredi 13 ou dimanche 15 juillet pour les visites non urgentes sur le site sud

  • Des nouveaux hélicoptères pour les SAMU de la Somme et l’Aisne

    Le CHU Amiens-Picardie et le Centre Hospitalier de Laon disposent depuis le 1er juin de 2 nouveaux hélicoptères afin d’assurer les missions d’aide médicale d’urgente régulées par le SAMU.

    Plus performants et mieux équipés, ils permettent :
    – de mieux répondre aux besoins en santé de la population,
    – d’augmenter la couverture sanitaire d’urgence en amplitude horaire, en distance et en qualité et sécurité des soins.

    L’hélicoptère du CHU Amiens-Picardie est le seul en France à bénéficier d’un équipement aussi développé permettant :
    – le transport en situation d’urgence de patients sous assistance circulatoire,
    – de nouveaux nés sous respirateur haute technologie,
    – ou encore de patients obèses.

    Grace à un nouveau système de caméra infrarouge, des missions nocturnes peuvent être maintenant assurées.

  • Travaux sur le Site Sud du CHU Amiens-Picardie

    La réhabilitation du bâtiment Fontenoy (futur Hall 3), soit l’ancien hôpital sud, a débuté en mars 2018 et durera 2 ans. Ces travaux s’inscrivent dans le projet de modernisation du CHU Amiens-Picardie qui entre dans sa dernière phase et permettra le regroupement de l’ensemble des activités sur le site sud.

    Depuis le 15 mars 2018 le plan de circulation (côté entrée secondaire avenue de la Croix Jourdain Amiens, Route de Conty Salouël) du site sud est modifié.

    • Les accès par l’extérieur à la pharmacie de l’hôpital, au service de Médecine et Biologie de la Reproduction et Cytogénétique (et CECOS) et au Centre de Biologie Humaine (CBH) sont perturbés.

    • Pendant quelques mois, le passage piéton entre le bâtiment principal (nouvelle partie du CHU) et le bâtiment Fontenoy-Hall 3 (ancien hôpital sud) est modifié.

    Ces travaux n’engendrent aucun changement pour les déposes-minutes des services de cardiologie/médecine vasculaire, hématologie, radiothérapie, consultations oncologie et hématologie.

    Nous vous invitons à suivre les affichages et consignes donnés par vos interlocuteurs du CHU.
    Veuillez nous excuser par avance de la gêne occasionnée.

     

    LA NAVETTE USAGERS

    Depuis les parkings P5 et P6 vous pouvez emprunter la navette usagers qui effectue 2 arrêts :
    – l’un à l’entrée du bâtiment principal
    – l’un à proximité de l’entrée du Fontenoy Hall 3

  • Cancer de l’intestin grêle : traitement ciblé innovant

    Un nouveau traitement innovant est proposé depuis avril 2018 aux patients atteints de certaines tumeurs de l’intestin grêle. Il permet en seulement 4 injections d’irradier directement les cellules cancéreuses, se fixant spécifiquement sur la tumeur neuro-endocrine et non sur les cellules saines.
    Le CHU Amiens-Picardie est le seul autorisé en Picardie et l’un des 19 centres en France.

    Cette médecine ciblée, la radiothérapie interne vectorisée (RIV) améliore considérablement le contrôle de la maladie métastatique. Ce nouveau mode de destruction arrive dorénavant avant les chimiothérapies qui ne sont pas efficaces dans le traitement de  tumeurs neuro-endocrines.
    Les études cliniques* sur ce nouveau médicament présentent des résultats très positifs et des courbes affichant 2 ans de survie sans progression de la maladie… et cette survie devrait encore s’allonger.
    * NETTER 1 (Étude de phase III comparant 177Lu-DOTATATE pour tumeurs  neuroendocrines)


    Desctruction de la cellule tumorale après injection de Lutathera®

    Cette prise en charge est assurée par la collaboration de trois services du CHU Amiens-Picardie, l’Hépato-gastro-entérologie, la Médecine nucléaire et la Radiopharmacie. L’hospitalisation est assurée dans le service d’hématologie clinique, en chambres radio-protégées. Ce projet innovant prévoit de traiter 5 patients par an (ces tumeurs sont non fréquentes et à évolutions lentes).

    Malgré la rareté de cette maladie (15 patients suivis par an par le service d’Hépato-gastro-entérologie du CHU Amiens-Picardie pour cette pathologie), les perspectives de ce traitement ciblé pour d’autres cancers, sont prometteuses.

  • Expertise en cancérologie, des ateliers pour gérer la maladie

    Le CHU Amiens-Picardie s’est organisé en filières pour être un pôle d’excellence régional dans toutes les variétés de cancers, touchant tous les organes. Par son caractère universitaire, l’établissement est gage de qualité et d’une prise en charge de haut niveau. La prévention, le soin et la recherche font partie des missions coordonnées régionalement par le CHU.

    Parmi les innovations développées pour les patients en oncologie, l’Agence Régionale de Santé a récemment validé un nouveau programme d’éducation thérapeutique : pour apprendre à gérer la maladie

    En relation avec le médecin traitant et l’oncologue, il est permis de devenir acteur de son programme de soins et de mieux comprendre les soins, de gagner en autonomie et de mieux gérer ses émotions et son rétablissement.
    PHARE est destiné au patient et son entourage, pris en charge pour un cancer.

    Cet accompagnement est proposé sous forme d’ateliers individuels ou collectifs, dès l’annonce du diagnostic et à tous les stades de la maladie. Ils sont choisis pour s’adapter aux attentes et besoins du patient et de ses proches.

    10 thèmes sont proposés pour apprendre à gérer sa fatigue ou la douleur, comprendre et gérer son traitement oral, adapter son alimentation ou encore se repérer dans son parcours de soins. Ces ateliers sont encadrés par des professionnels en cancérologie formés à l’éducation thérapeutique et coordonné par le département interdisciplinaire des soins de supports pour patients en oncologie (DISSPO).

    Tél. 03 22 45 64 43  phare@chu-amiens.fr

    400 professionnels de santé, dont 96 médecins spécialistes, disposent d’un plateau technique moderne, doté de tous les moyens diagnostiques, de traitement, de suivi et de recherche pour lutter contre les cancers. La qualité des soins est la priorité absolue : cette qualité implique un parcours de soins clair avec des délais réduits pour les consultations et les examens complémentaires, ainsi que des explications détaillées données aux patients et à leur famille lors des traitements.

    En 2017, le CHU Amiens-Picardie a enregistré dans le cadre de la prise en charge des cancers :
    31 000 hospitalisations, dont 1 500 concernant des jeunes de moins de 18 ans.

    L’objectif de lutte contre le cancer se concrétise par :

    • l’amélioration de la qualité de la prise en charge des patients atteints de cancer en optimisant le parcours de soins (diagnostic, traitement, soins de supports…).
    • un accès simple et rapide pour la population de la région à des spécialistes hospitaliers, formés et experts dans leurs domaines,
    • un accès à des équipements de grande qualité pour les diagnostics et les traitements
    • le développement d’une expertise se basant sur une activité riche de recherche fondamentale et de la recherche clinique (participation et mise en place d’essais cliniques)
    • la collaboration avec les établissements de la région et les CHU de France qui encourage l’innovation et l’amélioration des prises en charge
    • l’amélioration des partenariats avec les professionnels de proximité et des représentants et associations des patients,
    le développement de l’enseignement initial et la formation continue des professionnels de santé sur la cancérologie

  • SimUTED : l’habituation des autistes au milieu hospitalier

    Le programme SimUTED propose depuis début mars des solutions aux personnes adultes ou enfants porteurs de Troubles Envahissants du Développement (TED) ou Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA), en vue d’une future prise en charge et d’examens réels.

    Des séances d’entraînements sont proposées tous les derniers vendredi matin de chaque mois. Elles ont pour objectifs de rassurer et habituer le patient et ses accompagnants à l’environnement hospitalier en adaptant et personnalisant l’accès à des soins sûrs et de qualités.

    Les rendez-vous et modalités sont accessibles via le
    Centre de Ressources Autisme du CHU Amiens-Picardie
    Tél : 03 22 66 75 40.

    Des outils pratiques en ligne sont mis à disposition de l’entourage des personnes autistes afin de permettre une transmission efficace de l’information. Ils ont un but pédagogique : donner un aperçu du déroulement des séances pour mieux comprendre leur fonctionnement avec des vidéos ou des pictogrammes.

    A découvrir sur simusante.com

    Le programme SimuTED permet également de préparer les soignants, d’adapter et de personnaliser leur travail, dans l’idée d’éviter les relations de soins altérées, les retards ou reports de prise en charge issues d’un manque d’adaptabilité des environnements de soins vis-à-vis des différences, telles que les pathologies spécifiques ou les « hospitalophobes ». SimUTED favorise donc un cadre confortable et sécurisant pour tous.

  • Semaine nationale contre le cancer du 19 au 23 mars 2018

    Nouveautés dans la prise en charge des patients et familles

    Ateliers interactifs pour les patients atteints de cancer

    Présentation grand public
    mardi 20 mars de 10h à 16h
    Hall du bâtiment principal
    CHU Amiens-Picardie – Site Sud

    Découvrez :
    • l’Activité Physique Adaptée APA (vivre une séance sport)
    • le parcours du patient en oncologie (jeu pour se situer et comprendre le rôle des professionnels),
    • les conseils en socio-esthétique (conseils beautés),
    • les conseils nutritionnels (amélioration des repas, compléments alimentaires)…

    Le bien-être s’inscrit dans toute prise en charge des patients atteints de cancer au CHU Amiens-Picardie. Cet accompagnement appelé « soins de supports » regroupe l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades parallèlement aux traitements tout au long de la maladie. Organisé par le DISSPO (département interdisciplinaire de soins de supports pour le patient en oncologie), il permet de proposer aux patients, des activités pour mieux vivre le cancer au quotidien.

    Les effets positifs des soins de supports sur les états de fatigue des patients luttant contre le cancer, sont reconnus par le corps médical et soignant. Ils sont aussi particulièrement appréciés par les malades qui profitent d’un moment privilégié.