Notre actualité

  • Verser sa taxe d’apprentissage aux centres de formation du CHU

    Verser sa taxe d’apprentissage aux centres de formation du CHU

    Le CHU Amiens-Picardie 1er employeur de l’ancienne Picardie, s’est positionné en acteur incontournable de la formation en santé, en proposant une des offres de formation les plus riches sur le territoire avec 14 écoles et instituts de formation de professionnels de santé, un centre d’enseignement des soins d’urgence et le centre de pédagogie active et simulation en santé.

    En versant leur taxe d’apprentissage aux centres de formation du CHU Amiens-Picardie, les entreprises investissent pour l’avenir et la formation des soignants.

    Elles participent ainsi à l’achat de nouveaux équipements : une table d’anatomie numérique à l’usage de l’ensemble des étudiants en santé, un équipement d’imagerie médicale pour simuler des parcours de soins et permettre l’apprentissage de la radioprotection et gestion du risque professionnel et public ou encore des équipements de rééducation et mobilisation des patients….

    Le versement de cette taxe passe par l’intermédiaire d’organismes collecteurs agrées ou habilités avant le 28 février 2020.

  • Certification de l’ensemble des activités de recherche !

    Une première dans un hôpital français

    L’ensemble de l’organisation et des composantes de recherche du CHU Amiens-Picardie a été certifié fin décembre 2019. L’organisme certificateur AFNOR a évalué et reconnu l’efficacité et la qualité des activités de recherche. Elle apporte également une visibilité renforcée sur le plan national et international pour les projets de recherche réalisés au CHU Amiens-Picardie.

    Le Département de la Recherche du CHU Amiens-Picardie et les structures d’appui à la Recherche ont engagé une démarche qualité conjointe, soit un périmètre inédit et original. Si nombre d’établissements de santé sont certifiés structure par structure, c’est la première fois qu’un établissement de santé certifie l’ensemble de ses activités de recherche selon le référentiel ISO 9001 version 2015.

  • Détecter un cancer en soufflant simplement dans une petite machine

    C’est le projet PATHACOV sur lequel est investi le CHU Amiens-Picardie aux côtés de 11 autres partenaires franco-belges (Interreg). Ce projet de recherche coordonné par le CHU de Lille porte sur la recherche d’une méthode simple et non traumatisante pour la détection précoce du cancer broncho-pulmonaire (CBP) et d’autres maladies humaines.

    L’objectif est donc de fournir aux médecins un outil électronique communicant et facile à utiliser pour des pré-diagnostics non invasifs et précoces du cancer du poumon. PATHACOV vise à utiliser les composés organiques volatils (COV) comme un moyen de détection précoce de maladies, notamment de certains cancers chez le patient.

    Le cancer broncho-pulmonaire est encore dépisté trop tardivement, diminuant les chances de survie à 5 ans. Un diagnostic précoce du CBP permettrait d’atteindre un taux de survie de 80% à 5 ans contre seulement 15% pour un diagnostic tardif. Les équipes du projet ont donc à cœur de développer une nouvelle méthode de dépistage accessible à tous, non-invasive et précoce du CBP.

    DES QUESTIONS
    Contactez la DRCI du CHU Amiens-Picardie
    03 22 08 80 51

    Dhenin.Sandrine@chu-amiens.fr

  • Béatrice JAMAULT nommée au grade de chevalier de la Légion d’honneur

    Béatrice JAMAULT, directrice des soins, coordinatrice des 14 écoles et instituts du CHU Amiens Picardie où elle s’investit depuis 36 ans, fondatrice et coordinatrice administrative et pédagogique de SimUSanté®, Directrice de l’institut de formation des manipulateurs en électroradiologie médicale et membre du Haut Conseil des professions paramédicales du Ministère de la solidarité et de la santé à ce titre depuis juillet 2019, a été nommée par le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, au grade de chevalier de la Légion d’honneur le 1er janvier 2020.

    Elle compte parmi les 3 personnalités picardes de cette promotion 2020.

  • Vœux 2020 du CHU Amiens-Picardie

    Nous sommes fiers de vous accompagner tout au long de votre vie

    Les personnels médicaux, les personnels soignants, les personnels techniques et les personnels administratifs du CHU Amiens-Picardie vous souhaitent une excellente année 2020 !

    Bonne année et bonne santé !

  • 1ère mondiale rhumatologie : biopsie rachidienne sous assistance robotisée pour infection sévère de vertèbres

    Une nouvelle technique, plus précise et plus sûre a été réalisée le 16 décembre 2019 au CHU Amiens-Picardie pour une patiente souffrant d’une infection au niveau des vertèbres lombaires compliquée d’un abcès (spondylodiscite infectieuse).
    C’est la première fois au monde qu’un service de rhumatologie réalise une biopsie disco-vertébrale sous assistance robotisée.

    Ce prélèvement a pour but d’identifier la bactérie responsable de l’infection pour cibler précisément l’antibiothérapie.
    Sous anesthésie générale, grâce à la précision en 3D du scanner (pour déterminer précisément le trajet de biopsie) et sous assistance robotisée, la patiente de 50 ans n’a eu aucune douleur puisqu’endormie lors du geste. L’examen a duré 60 minutes et a permis de prélever des échantillons à l’endroit de l’infection (pus, sang, biopsie osseuse). Les antibiotiques ont pu être débutés de façon probabiliste en attendant les résultats des cultures bactériennes qui permettront de guérir l’infection.

    Le Pr Vincent GOEB, chef du service de rhumatologie, s’est appuyé sur l’expertise du service de neurochirurgie, et a réalisé cette biopsie avec l’aide du Pr Michel LEFRANC, directeur de l’unité de Recherche GRECO de l’UPJV. Les deux professeurs ont pu s’entrainer à ce geste et le peaufiner depuis plusieurs mois au sein du centre de simulation SimuSanté® dirigé par le Pr Christine AMMIRATI. Toute l’équipe du laboratoire de bactériologie du CHU Amiens-Picardie est également mobilisée pour identifier la bactérie responsable de cette infection vertébrale. Cette première collaboration est une véritable réussite transversale médico-bio-chirurgicale ; elle permettra de prendre en charge de nombreux autres patients dans les prochains mois au CHU Amiens-Picardie.

    Image de spondylodiscite : infection sévère de vertèbres

  • Noël se prépare au CHU

    En attendant que les décorations de Noël s’installent progressivement au sein des services, les secteurs de pédiatrie du CHU Amiens-Picardie ont déjà débuté les préparatifs.

    Le secrétariat du Père Noël de La Poste a ouvert ses portes mi-novembre et déposé des boites aux lettres au sein de 5 unités de soins accueillant les enfants. Le Dr Micky et son infirmier en chef Pipo qui rend visite régulièrement aux enfants hospitalisés, aidés par les Blouses Roses et les cadres des services, les encouragent à écrire leur lettre au Père Noël. Tous auront bien sûr une réponse avant le 25 décembre ! Le Groupe La Poste en Picardie propose depuis 6 ans cette opération qui reste unique en France.

    Les enfants hospitalisés profitent également en cette fin d’année de la visite d’associations et de bénévoles, véritable lutins ou représentants du Père Noël, chargés de cadeaux ou de dons pour équiper les salles d’attentes, salles de jeux et animer déjeuner ou après-midi…. comme Nicolas RAYEZ (Oika Oika), le comité des fêtes de Salouël, des footballeurs de l’ASC, les associations Etre en jeu, Lecture et Musique, Les Fées sourire, Dr Micky, Magie à l’hôpital, Le petit monde de Raphaël, Tout le monde contre la cancer, CKDB, A bras Cadabras, Premiers de Cordée, et la Ville d’Amiens…

  • Le projet AVIROSE du DISSPO récompensé

    À l’occasion de la soirée des talents du sport organisé par le Conseil départemental le 28 novembre 2019 à Mégacité, le projet AVIROSE porté le Département des soins de supports en cancérologie (DISSPO) s’est vu décerner le prix sport et handicap et sport santé.

    Ce projet porté par le DISSPO, animé par Quentin VACANDARE, professeur d’activité physique adaptée, et en partenariat avec le Club Nautique d’Amiens (club d’aviron) a permis à un groupe de 20 patients suivi en cancérologie au CHU de se dépasser par le sport. Pendant des mois, ils se sont entraînés (13 séances d’apprentissage et d’entrainement), encadrés par des soignants du DISSPO, pour finir par une régate de 16 km le samedi 5 octobre à l’occasion d’octobre rose ; un véritable défi sportif mené par nos patients et soignants.

    L’accessibilité au sport pour les personnes malades et l’activité physique adaptée en particulier, participe au mieux-être, joue un rôle sur le retentissement de l’espérance de vie. L’activité physique a un effet protecteur et préventif démontré vis-à-vis de plusieurs cancers et aujourd’hui unanimement reconnus.

    Les Talents du sport mettent à l’honneur chaque année les sportifs et bénévoles de la Somme. Cette année 5 prix et 5 Talents ont été décernés, dont celui Sport et santé, remis par Danielle PORTAL directrice générale du CHU Amiens-Picardie.

  • 1ère mondiale ORL : pose d’un implant auditif (cochléaire) sous assistance robotisée complète

    Le 2 octobre 2019, un patient du CHU Amiens-Picardie souffrant de surdité profonde a bénéficié d’une nouvelle technique chirurgicale pour mettre en place un implant cochléaire qui lui permet de restaurer son audition. L’implantation a été réalisée de façon complète avec une assistance robotisée, plus précise, moins invasive et avec une ouverture minime de la peau.

    C’est la première fois au niveau mondial que l’ensemble de la procédure est réalisé sous assistance robotisée (la réalisation de la voie d’abord et l’insertion du porte-électrode dans l’oreille interne), couplée à un scanner per-opératoire. Il s’agit donc d’une 1ère implantation cochléaire totalement robotisée, réalisée par Dr Nathalie KLOPP-DUTOTE, praticien hospitalier ORL appuyée par le Pr Vladimir STRUNSKI et accompagnés du Pr Michel LEFRANC neurochirurgien spécialisé dans la chirurgie sous assistance robotisée au CHU Amiens-Picardie.

    Cette nouvelle approche chirurgicale a pu être concrétisée à la suite de plusieurs simulations complètes du geste opératoire au sein du centre de simulation SimUSanté® (CHU Amiens-Picardie – UPJV).

    Vue endoscopique du « tunnel » de fraisage avec l’implant cochléaire à l‘entrée de la cochlée

  • Lancement de la campagne de vaccination antigrippale

    La grippe est une maladie infectieuse des voies respiratoires supérieures. Chaque hiver, la grippe touche des millions de personnes et entraîne des complications graves et des décès chez les personnes plus fragiles. Le moyen le plus efficace de se prémunir de la maladie ou d’une issue grave est la vaccination. 

    La vaccination contre la grippe est recommandée chaque année pour :
    – les personnes âgées de 65 ans et plus
    – les femmes enceintes
    – les enfants à partir de 6 mois
    – les personnes atteintes de certaines pathologies
    – les personnes obèses
    – les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement quel que soit leur âge
    – l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois
    – l’entourage des personnes immunodéprimées
    – les professionnels de santé
    – tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère

    Qui peut vous vacciner ?

    Depuis l’année dernière, le parcours de vaccination est simplifié. Désormais, toutes les personnes majeures pour lesquelles la vaccination antigrippale est recommandée peuvent retirer directement et gratuitement leur vaccin en pharmacie sur simple présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner par le professionnel de santé de leur choix.
    Les personnes qui n’auraient pas reçu de bon mais qui sont ciblées par les recommandations peuvent s’adresser à leur médecin, infirmier, pharmacien ou sage-femme qui pourra leur en remettre un.

    N’attendez plus, rapprochez-vous de votre médecin, sage-femme, infirmier ou pharmacien.