Notre actualité

  • Chiffres clés

    Les «chiffres clés» 2018 du CHU Amiens-Picardie

    Une journée à l’hôpital d’Amiens c’est :
    401 hospitalisations
    1 243 consultations
    7 naissances
    1 799 appels au standard
    360 appels au SAMU
    278 passages aux urgences
    93 interventions chirurgicales
    4 006 repas (patients, résidents, personnel et étudiants)
    5,6 tonnes de linges traitées

    Découvrez la plaquette et l’essentiel du CHU en chiffres : 

     

  • Maladie de Lyme : le CHU centre de compétence

    Maladie de Lyme (et maladies vectorielles à tiques) : un centre de compétence reconnu à Amiens

    Le service de pathologies infectieuses du CHU Amiens-Picardie vient d’être identifié par l’Agence régionale de santé (ARS Hauts-de-France) comme centre de compétence pour les maladies vectorielles à tiques.

    Le centre de compétence permet de proposer, en 2ème niveau de recours, une prise en charge spécialisée par une équipe pluridisciplinaire et pluri-professionnelle aux patients présentant des symptômes dont la prise en charge n’a pas permis d’obtenir de résultats satisfaisants.

        

    Le centre de compétence du CHU Amiens-Picardie assure, à la suite de leur première prise en charge par le généraliste, un suivi spécifique aux patients présentant des manifestations tardives ou complexes ne répondant pas au traitement de la borréliose de Lyme, la plus fréquente des infections transmises par les tiques en France. Il organise des formations aux professionnels de santé et promeut la recherche dans ce domaine, en lien avec les autres praticiens impliqués.

    Le plan national de la Direction de la Santé (plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les autres maladies transmissibles par les tiques) met en œuvre la création de centres de compétence régionaux et de centres de référence interrégionaux pour répondre au mieux aux besoins des patients atteints de ces maladies dont le diagnostic et le traitement font l’objet de controverses depuis plusieurs années. 5 centres de référence au niveau national ont ainsi été créés, auxquels sont référés les cas jugés très complexes.

    Voir le communiqué de presse : cliquez ici

    Plus d’informations auprès du service de maladies infectieuses et tropicales : PathologieInfectieuse.secretariat@chu-amiens.fr

  • Recommandations en cas de canicule

    Un épisode de fortes chaleurs est en cours

    Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle :
    – La chaleur fatigue toujours.
    – Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur.
    – La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

    Des gestes simples permettent d’éviter les accidents :
    – Buvez régulièrement de l’eau
    – Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool
    – Rafraîchissez-vous
    – Évitez les efforts physiques
    – Maintenez votre logement frais

  • Bloc opératoire : 3 footballeurs professionnels engagés pour les enfants

    Subir une intervention chirurgicale est une source importante de stress pour les enfants. Avant l’opération, le transfert depuis la chambre et la découverte du bloc opératoire, constituent une étape particulièrement angoissante.
    Pour permettre aux enfants de mieux vivre ce moment et de se détendre, Régis Gurtner (gardien Amiens SC), Thomas Monconduit (milieu Amiens SC) et Jonathan Thinan (ESTAC Troyes), s’investissent dans la construction d’un parcours en voiturette électrique pour se rendre au bloc de manière ludique et dédramatiser ce moment.

    Grâce à l’engagement des joueurs professionnels, 3 voiturettes électriques permettront aux enfants de 3 à 6 ans de faire désormais le trajet de l’unité de soin au bloc opératoire. L’objectif : réduire l’anxiété préopératoire grâce à la distraction par le jeu. Le service de chirurgie de l’enfant du CHU Amiens-Picardie prend en charge chaque année environ 3 000 enfants de moins de 16 ans.

  • M-3 avant Octobre Rose au CHU Amiens-Picardie

    Recherche patientes pour campagne de prévention !

    Dans le cadre de la campagne de prévention contre le cancer du sein
    Octobre Rose 2019 et dans le cadre d’un projet d’étudiantes en médecine, le CHU Amiens-Picardie relaie un appel à volontaires pour participer à une campagne vidéo et une exposition photos pour le CHU.
    Florine et Kate, étudiantes en médecine, recherchent des patientes atteintes ou en rémission d’un cancer du sein.

    Ce projet est mené en partenariat avec le Département Interdisciplinaire de Soins de Support pour les Patients en Oncologie (DISSPO) du CHU Amiens-Picardie.

    N’hésitez pas à prendre contact avec elle ou à relayer le message !

    Contact Projet Artémis de Florine et Kate : projet.artemis@orange.fr

  • 20 nouveaux ergothérapeutes formés au CHU Amiens-Picardie

    L’Institut de Formation en Ergothérapie d’Amiens a diplômé ce 2 juillet sa première promotion de professionnels de santé spécialisés dans le maintien, la restauration ou le développement des occupations des personnes en situation de handicap.

    Au travers d’actions de prévention, d’éducation, ainsi que des propositions d’aménagement des lieux de vie et de conseil en matière de réadaptation et d’équipements, cette profession est actuellement en plein essor, en particulier dans notre Région.

    Après trois années de formation les nouveaux diplômés seront bientôt sur le terrain de pratique où ils sont assurés d’un emploi salarié ou d’une activité libérale en expansion. Ils exerceront essentiellement en structures de soins, à domicile ou en établissement d’hébergement.

    L’Institut de Formation en Ergothérapie du CHU Amiens-Picardie a ouvert ses portes en 2016 ; Il est sous la Tutelle du Ministère de la Santé et prépare au diplôme d’Etat sous couvert d’une convention entre le CHU Amiens-Picardie, l’Université Picardie Jules Verne et le Conseil régional des Hauts-de-France.

  • Deux projets du CHU récompensés par le Trophée des achats 2019 !

    Le GHT Somme Littoral Sud et le CHU Amiens-Picardie ont été honorés de 3 prix à l’occasion du Trophée des achats 2019
    Cette cérémonie annuelle qui réunit les professionnels des achats met en avant les dernières innovations et bonnes pratiques en matière d’achat.

    Les prix « coup de cœur » du jury (toutes catégories confondues) et prix du public ont été décernés au projet de la nouvelle chaine automatisée de biologie médicale (d’analyses d’urgence et de grande routine) qui est mis en place pour les différents centres hospitaliers du Groupement hospitalier de territoire Somme Littoral sud.

    La médaille d’or a été donnée au projet novateur de « dialogue compétitif » construit entre le CHU Amiens-Picardie et l’industriel Medtronic.
    Ce projet soutient sur 6 années le développement du centre d’excellence en neurochirurgie de l’établissement en proposant notamment une solution complète de mise à disposition de matériel de pointe, adossé à un mécanisme de financement gagnant-gagnant qui renforce l’efficience du service et améliore l’expérience patient.

  • Un traitement au laser pour opérer la prostate

    Une technique innovante dans la région pour prendre en charge une des maladies les plus courantes et bénignes de la prostate, est proposée depuis fin mai par le CHU Amiens-Picardie. Dr Philippe De SOUSA, chef de service Urologie et Transplantation et son équipe ont mis en place une chirurgie mini invasive (pas d’incision), avec une courte durée d’hospitalisation pour les hommes souffrant d’une augmentation anormale du volume de la prostate ou l’hypertrophie de prostate et pour lesquels les traitements médicamenteux n’étaient plus efficaces.

    Ce traitement n’était pas encore été développé dans le sud des Hauts-de-France. Il permet dorénavant aux patients d’être soignés durablement et de se remettre facilement de cette opération chirurgicale.
    Cette maladie, hypertrophie bénigne de prostate, s’inscrit dans le vieillissement de la population, et est ainsi présente chez 65% des hommes de 60 ans et la quasi-totalité des hommes de 80 ans (8 millions de français porteurs d’hypertrophie bénigne de prostate). 30 opérations sont d’ores-et-déjà programmées sur 2019.
    Le CHU Amiens-Picardie s’inscrit dans les hôpitaux d’excellence pouvant proposer cette technique qui tend à devenir une référence pour la prise en charge hypertrophie prostatique nécessitant une prise en charge chirurgicale.

  • La chirurgie laser pour traiter les tremblements (première européenne)

    Les équipes de neurochirurgie et de neurologie, d’anesthésie et de neuroradiologie ont réalisé le 3 avril 2019 une 1ère européenne pour traiter le tremblement sévère, pharmaco-résistant, d’une patiente âgée. Cette technique unique en France (et disponible dans seulement quelques centres en Europe), place le CHU Amiens-Picardie en position de leadership dans le traitement de certains tremblements.

    Cette prise en charge complète l’offre proposée pour la maladie de Parkinson et maladies apparentées, avec la radio-chirurgie et la stimulation cérébrale profonde ; le CHU Amiens-Picardie dispose du seul Centre Expert Parkinson (CEP) pour la Picardie.

       

    L’utilisation d’une technique laser (ou Laser Interstitial Thermal Therapy – LITT) couplée à un monitoring IRM en temps réel, a permis d’atteindre avec une très grande précision une petite structure du cerveau située au sein d’un noyau responsable du tremblement (le thalamus). Cette thalamotomie a permis la disparition du tremblement du membre supérieur gauche d’une patiente de 84 ans. Elle a pu rejoindre son domicile 3 jours après l’intervention chirurgicale sans complication.

    Le succès de cette chirurgie mini-invasive permet d’envisager de nouvelles perspectives dans la prise en charge de certaines pathologies du mouvement (maladie de Parkinson et autres tremblements) chez les patients ne pouvant bénéficier de la stimulation cérébrale profonde, technique de référence mais plus invasive.

    Cette 1ère européenne permet ainsi l’optimisation du parcours de soins et une récupération plus rapide du patient après l’acte chirurgical. C’est ce qu’on appelle la RAAC (Récupération Améliorée Après Chirurgie), qui permet un retour plus rapide au domicile et une reprise plus rapide des activités personnelles ou professionnelles.

  • SimUSanté® au Salon International Santé et Innovation de la FHF

    du 21 au 23 mai 2019
    Paris expo – Porte de Versailles – Hall 7.3
    stand 17515

    Cette année encore SimUSanté® présente diverses animations au salon infirmier de la Paris HealthCare Week sur l’Espace Simulation.

    Un espace « gestes qui sauvent » pour apprendre quelques gestes élémentaires de premiers secours sur les adultes et les enfants (urgences vitales, garrot tourniquet…)

    Un espace « accueil du handicap et de la différence »

     Un espace « soins à domicile » avec des démonstrations et simulations sur les prises en charge de patients trachéotomisés, accouchement à domicile…

    Un espace simulation High-Tech avec des simulateurs Haute technicité

    Echanges avec les professionnels de SimUSanté et du CHU Amiens-Picardie et démonstrations sont ouvertes à tous les visiteurs.