Notre actualité

  • Nouveau site, paiement en ligne et réseaux sociaux

    Après l’ouverture d’un nouveau bâtiment fin 2014, la modernisation du CHU Amiens-Picardie passe en 2015 par les outils numériques.

    Avec un site internet entièrement rénové, l’ouverture d’un compte twitter et la possibilité de payer en ligne, le CHU Amiens-Picardie souhaite fluidifier l’accès aux informations utiles, offrir plus de services aux patients,visiteurs et acteurs de santé.

    Le nouveau site internet propose en effet l’accès au paiement par internet des sommes à payer, accéder à l’espace VOS PAIEMENTS EN LIGNE

    Ainsi, chacun peut, via le site Web du CHU Amiens-Picardie et un lien direct vers celui de la Direction Générale des Finances Publiques, saisir les éléments qui permettront de finaliser rapidement et en toute sécurité le paiement.

    Retrouvez nous sur www.chu-amiens.fr, suivez nous sur  twitter @CHUAmiens

  • Le CHU Amiens-Picardie inaugure sa Maison des Usagers

    La création d’une Maison des Usagers au sein du CHU Amiens-Picardie est le fruit d’une volonté commune aux personnels du CHU, représentants des usagers et associations de soutien aux malades et aux familles.

    Cet espace, d’accès libre et gratuit, d’échange et d’information animé par 17 associations a été inauguré le 26 janvier 2015.

    Planning des permanences

    La Maison des Usagers est située sur le site Sud du CHU Amiens-Picardie,  dans le hall principal du nouveau bâtiment.

    LIRE LA SUITE 

    CHU-Amiens-Picardie_pictogramme_MAISON-DES-USAGERS-Sophie-Collion-janvier-2015
  • Les bus aux portes du CHU

    Depuis le lundi 5 janvier 2015, les lignes de bus L2, B6, B7, E10 et X11 prolongent leur parcours jusqu’aux portes du nouvel hôpital.

    Afin de faciliter l’accès au CHU pour les patients, les visiteurs et le personnel, 3 quais et 2 abris-bus ont été réalisés et sont opérationnels depuis le 5 janvier 2015.

    Cinq lignes sont concernées :

    – La LIANE L2 CHU Amiens-Centre commercial Amiens Nord (de 4h20 à 0h40 avec une fréquence de 10 mn en heure de pointe)

    – Elips E10 CHU Amiens-Boves (de 6h15 à 20h45 avec une fréquence de 20 mn)

    – Express X11 CHU Amiens- Pôle d’échanges Nord – avenue de la Paix (de 7h à 19h avec une fréquence de 20 mn)

    – La ligne B6 Vers-sur-Selle-Pôle d’échange Nord (avec une fréquence de 20 mn)

    – La ligne B7 Saleux-Camon (de 6h15 à 20h20 avec une fréquence de 20 mn)

    Fiches horaires disponibles sur www.ametis.fr

  • Chirurgie de la colonne vertébrale avec un robot médical

    Le 25 novembre 2014, deux neurochirurgiens du CHU Amiens-Picardie ont utilisé avec succès un nouveau robot pour accompagner l’ostéosynthèse à foyer fermé et la pose de vis dans le rachis d’un patient souffrant d’une lombosciatique avec discopathie évoluée.

    Cette première expérience de chirurgie mini invasive robotisée du dos a été conduite par les Docteurs Fichten et Lefranc de l’équipe de neurochirurgie du Professeur Peltier. Le robot médical Rosa Spine construit par la société Medtech a permis des gestes plus précis, limitant les risques opératoires et avec une économie d’irradiation pour l’équipe du bloc opératoire.

    L’utilisation du robot a permis de guider les gestes des chirurgiens et d’améliorer la précision de l’acte mené avec un contrôle permanent des instruments.
    Cette avancée technique majeure, couplée au scanner per opératoire permet une meilleure prise en charge des patients.

    L’équipe de neurochirurgiens du CHU Amiens-Picardie est partenaire de la société Medtech depuis plusieurs années. Elle réalise d’ores et déjà régulièrement de nombreux actes de chirurgie cérébrale avec assistance robotisée tels que les stimulations cérébrales profondes pour la maladie de Parkinson, les biopsies cérébrales ou des endoscopies intracrâniennes…

    Ces précédentes expériences de chirurgie robotisée ont conduit, le 25 novembre 2014, à sa première utilisation en chirurgie percutanée du rachis.

  • Noël 2014 au CHU Amiens-Picardie

    50 enfants hospitalisés ont reçu le 5 décembre 2014, la visite du Dr Micky clown intervenant en pédiatrie accompagné d’un facteur de LA POSTE. Tous deux étaient chargés de récupérer les 500 lettres au Père Noël des petits malades. Pendant trois semaines, les enfants ont pu déposer leur courrier dans les boîtes aux lettres magiques de Noël disposées dans les salles de jeux. Chacune d’elle sera traitée. Le Groupe La Poste en Picardie, le CHU Amiens-Picardie et le Dr. Micky, sont partenaires de cette opération

    D’autres initiatives apportent du réconfort et aux visiteurs et aux patients hospitalisés du CHU Amiens-Picardie à l’approche des fêtes de Noël 2014 grâce à des partenaires privés et publics et aux équipes soignantes et médicales.

    En pédiatrie (site Sud Nouveau bâtiment) :

    Don de sapin de Noël : 3 décembre Cette année encore, don d’un sapin décoré du magasin Truffaut d’Amiens-Glisy à un service de pédiatrie du CHU Amiens-Picardie (l’unité de cardio-pneumologie pédiatrique).

    Spectacle de l’association « Tout le monde chante contre le cancer » : 13 décembre. Une après-midi récréative pour les enfants hospitalisés

    Contes pour enfants par la Compagnie « Après la pluie » : 22 décembre. Un spectacle proposé Grâce à l’association Passeport pour l’espoir dans les services de pédiatrie.

     

    Pour tous sur le Site Sud :

    Concert des jeunes musiciens de l’association val de Selle Music : 5 décembre. Dans le Hall du nouveau bâtiment du CHU Amiens-Picardie (site Sud).

    Au Centre St Victor :

    Marché de Noël St Victor : 5 décembre. Dans une ambiance musicale, marché de Noël avec de nombreuses idées de cadeaux.

    Fête de fin d’année des résidents de St Victor : 15 décembre Chanteuse et danseuses pour animer la fête de fin d’année dédiée aux résidents de St Victor. Des cadeaux seront également distribués aux résidents grâce au soutien de la Ville d’Amiens à partir du samedi 15 décembre.

  • Unité Médico-Chirurgicale Ambulatoire : améliorer le service rendu au patient

    Le CHU Amiens-Picardie a ouvert une nouvelle Unité Médico-Chirurgicale Ambulatoire (UMCA) le 27 octobre 2014. Cette unité a vocation à accueillir toutes les activités de chirurgie ambulatoire adulte du CHU (hormis l’ophtalmologie, qui se réalisera à l’Institut Ophtalmologique de Picardie), ainsi que les endoscopies sous anesthésie générale. Cette unité a vocation à accueillir plus de 4 500 patients par an. Jusqu’alors toutes les spécialités chirurgicales accueillaient tous leurs patients au sein de leurs services. Désormais l’activité de chirurgie ambulatoire sera organisée autour d’un plateau technique de 4 salles d’opération dédiées à l’ambulatoire, et de cette unité commune. Une réflexion importante sur les parcours patients a été menée depuis 2012 au CHU Amiens-Picardie, pour aboutir à définir des circuits courts et fluides, tout en maintenant un haut niveau de qualité et de technicité des prises en charge. Au sein de l’unité l’accent a été mis sur le confort et l’accueil des patients : ainsi le CHU a investi dans du matériel neuf, dans des chambres individuelles ou des boxes équipés de fauteuils. Un salon de sortie a été créé pour garantir des conditions de sortie optimales.   En 2013, le CHU Amiens-Picardie se classait déjà parmi les CHU/CHR ayant le plus fort taux de chirurgie ambulatoire, avec un taux de près de 28%. Avec une augmentation moyenne de plus de 14% par mois depuis le début de l’année 2014, le taux de chirurgie ambulatoire du CHU Amiens-Picardie devrait atteindre près de 30% à la fin de l’exercice

  • CPA SimUSanté : Apprendre ensemble pour travailler ensemble

    CPA SimUSanté
    Pratiques de soins palliatifs au domicile : le soignant et l’aidant face aux situations complexe

    Ce projet de Développement Professionnel Continu (DPC) pluri professionnel vise à  « former les soignants pour former les aidants » pour faciliter le retour et le maintien à domicile de patients en soins palliatifs.

    Cette action d’amélioration de la qualité des soins a été distinguée le 18 juin 2014 par le jury national de l’ANFH (Association Nationale de la Formation du personnel Hospitalier).

    Ce programme de formation original est basé sur des techniques pédagogiques actives dont la simulation dans un domicile reconstitué (SimULogis©). Il est le fruit d’une collaboration initiée par le CPA SimUSanté© entre l’équipe mobile de soins palliatifs (EMSP)du CHU Amiens Picardie pilotée par le Dr. Claire Josse, le Dr. Sébastien Moine de la Maison de Santé Pluriprofessionnelle de St Just en Chaussée et les réseaux de soins palliatifs du territoire de la Somme.

    Cette formation est emblématique des axes de formation et de recherche du CPA SimUSanté© : l’amélioration de la qualité de prise en charge des patients, le travail collaboratif interprofessionnel et le lien ville hôpital, en plaçant le patient au coeur du dispositif.

    Pilotes du projet :
    – Dr. Claire Josse (EMSP CHU Amiens-Picardie),
    – Dr. Sébastien Moine (Maison de Santé Pluriprofessionnelle de St Just en Chaussée),
    – Dr. Maxime Gignon (Département de Santé Publique, CHU Amiens-Picardie)

    Contacts :
    CPA SimUSanté© : 03 22 66 84 60
    cpa-simusante@chu-amiens.fr
    www.cpa-simusante.org

  • Blanchisserie : le GCS UTIL c’est parti !

    C’est à Villers-Bretonneux, dans la zone industrielle, que nous avons retrouvé Fernand Prince, responsable de l’Unité de Traitement Inter-établissements de Linge (UTIL).
    La blanchisserie s’est installée dans les 5500 m² des anciens Tissage de Picardie réaménagés pour traiter le linge de 25 établissements, soit l’équivalent de 23 tonnes par jour. Une petite centaine de personnes, pour la plupart des agents de l’ancienne blanchisserie de Corbie et une vingtaine du CHU Amiens-Picardie, se relaie du lundi au samedi matin de 6h à 20h.

    Grâce aux zones de travail bien séparées et à l’automatisation d’un certain nombre de taches, le personnel a gagné en condition de travail. Volume sonore et manutention sont en effet en baisse significative. Les
    normes environnementales ont également été intégrées au processus de production : désinfection basse température, vapeur basse pression, lessive écolabel… sont des solutions plus économes et respectueuses de la nature.

    C’est désormais ici, que tout le linge du CHU transite chaque jour pour y être lavé, désinfecté, repassé et plié. Le site sud maintient une lingerie relais de 1000 m² située en continuité de la plateforme logistique où 16 personnes font le lien avec le site de Villers.

    Après deux mois d’activité, le démarrage de cette nouvelle organisation est encore perturbé, principalement par des problèmes de réglage de matériel et d’approvisionnement sur certains types de linge qui nécessitent une vigilance particulière pour améliorer la situation. Pour pallier ces dysfonctionnements temporaires, les fournisseurs d’équipements assurent une assistance sur le site auprès des agents de maintenance salariés de la blanchisserie ainsi qu’une hotline à distance.

    Par ailleurs, le CHU a augmenté son stock de linge afin de limiter les ruptures dans les services et reste très attentif à la situation pour la réajuster si besoin.

    Enfin, le personnel formé aux postes de travail et à la conduite de nacelles en hauteur, est encore en phase de rodage sur certaines machines et fait preuve de l’investissement nécessaire pour accorder toutes les étapes
    de cette chaîne industrielle et satisfaire pleinement les besoins des services.