Notre actualité

  • La 1ère chaîne de microbiologie automatisée s’installe en Hauts-de-France

    Une innovation pour la sécurité des soins résultat d’un partenariat réussi entre le CHU Amiens-Picardie et BD.

    Le CHU Amiens-Picardie, établissement de référence en Hauts-de-France, a inauguré mardi 11 septembre 2018 un équipement de pointe pour l’analyse des prélèvements bactériologiques. La chaîne automatisée BD KiestraTM1, permet de prendre en charge davantage d’échantillons, avec un moindre risque d’erreur, en vue de répondre plus efficacement aux suspicions d’infections bactériennes chez les patients.

    Avec ce projet précurseur, le CHU Amiens-Picardie investit dans un laboratoire presque « sans manipulation de boîte », entièrement connecté. C’est le premier dans la région à permettre une traçabilité à 100% de l’échantillon, de la réception au résultat. Il vise à améliorer le service rendu aux patients pris en charge (au CHU et sur le territoire) et faciliter le travail des équipes soignantes.

    Moins d’erreurs et un résultat plus rapide

    « Notre objectif est triple : standardiser et sécuriser nos pratiques ; réduire le temps de production du résultat, donc le temps d’accès au diagnostic, pour accélérer l’adaptation des traitements et des mesures d’isolement. Enfin, positionner les techniciens sur des activités à valeur ajoutée et moins répétitives, ce qui contribue à prévenir les troubles musculo-squelettiques », explique le Professeur Sandrine Castelain, Chef du Service de microbiologie du Centre de Biologie Humaine du CHU Amiens-Picardie.

    Le délai de réalisation des analyses est un enjeu clé, car 60 à 70% des décisions médicales font intervenir le résultat d’un test de diagnostic2. L’analyse d’échantillons humains (sang, urines…), pour la recherche de bactéries pathogènes, est une composante vitale de l’activité d’un CHU. À Amiens, le service de bactériologie actif jour et nuit, 7 jours sur 7, prend en charge de 350 à 450 prélèvements par jour. Les bactéries sont mises en culture pour détecter les infections et guider la décision de traitement approprié dans les meilleurs délais. Chaque année, environ 180 000 boîtes de milieux spécifiques sont ensemencées.

    1 BD Kiestra™ : solutions d’automatisation du laboratoire de microbiologie. Dispositif médical de diagnostic in vitro CE hors annexe II- fabricant : BD Kiestra B.V., Drachten, NL. Pour un bon usage, se référer au manuel utilisateur. Pris en charge par l’assurance maladie.

    2 The Value of Diagnostics, Lewin Group, 2005.

  • 35èmes JEP : Ouverture de la Chapelle Saint-Victor

    A l’occasion des 35èmes journées européennes du patrimoine organisées sur le thème de l’art du partage :
    Ouverture de la Chapelle Saint-Victor

    • samedi 15 septembre 2018 de 10H à 16H
    • dimanche 16 septembre 2018 de 14H à 17H

    Centre Saint-Victor du CHU Amiens-Picardie
    354 Bd de Beauvillé, Amiens 

  • Soirée-débat au Ciné Saint-Leu « de chaque instant » en partenariat avec l’IFSI

    Soirée-débat au Ciné Saint-Leu « de chaque instant » en partenariat avec l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) du CHU Amiens-Picardie

    Jeudi 13 septembre 2018 à partir de 20h

    Projection ouverte du film documentaire de Nicolas PHILIBERT « De chaque instant » sur le parcours des étudiants en soins infirmiers tourné à l’IFSI de la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon, Montreuil (93), Ile de France.

    Après la séance, débat avec la participation des étudiants en soins infirmiers L2 et l’équipe pédagogique de l’IFSI du CHUAP.

  • Le CHUAP : 13ème centre hospitalier public de France* !

    Le palmarès 2018 des Hôpitaux et cliniques du magazine LE POINT est paru :
    254 établissements de santé pour 73 spécialités ont été passés au crible et le CHU Amiens-Picardie se hisse à la 13ème place, soit 2 places de mieux que 2017 !
    Cette reconnaissance tient aux compétences et expertises développées par chacune des équipes.

  • Fortes chaleurs, canicule : adoptez les bons réflexes

    Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région. La chaleur fatigue toujours, elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur. La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

    Ces risques peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur. Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

    Le Ministère des Solidarités et de la Santé rappelle les conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

    – Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif

    – Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour

    – Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool

    – Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…)

    – Évitez les efforts physiques

    – Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)

    Le Ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place un numéro gratuit le 📞 0 800 06 66 66 pour obtenir des conseils de protection pour vous et votre entourage, en particulier les plus fragiles. En cas de malaise, il faut composer le 15.

  • Devenez ambulancier !

    Vous recherchez un métier qui allie dimension relationnelle et gestion de l’urgence ?
    Qui garantit de nombreux débouchés ?

    Candidatez avant le 31 août 2018 auprès de
    IFA.secrétariat@chu-amiens.fr
    Tél. 03 22 66 81 12

    Compétences recherchées :
    – Sens des responsabilités et du travail en équipe,
    – Autonomie et prises d’initiatives,
    – Capacité d’écoute, aisance et compétences relationnelles.

  • Diplôme d’Université Autisme et Troubles du Spectre Autistique – DU autisme

    Le Centre Ressources Autisme Picardie participe à l’animation et aux enseignements du Diplôme d’Université « Autisme et Troubles du Spectre Autistique (TSA) », porté par l’Université Picardie Jules Verne, Service de Formation Continue Universitaire.

    Les objectifs du DU Autisme :
    • Apporter des connaissances complémentaires sur l’autisme et les Troubles du Spectre Autistique
    (TSA).
    • Repérer les signes précoces et l’évolution de la symptomatologie.
    • Permettre l’évaluation, les soins, l’accompagnement psychologique, éducatif & psychopédagogique, la scolarisation et l’insertion professionnelle des personnes souffrant d’autisme et de TSA.
    • Constituer un réseau territorial de professionnels formés

    Cette formation est proposée gratuitement aux professionnels de la région accompagnant des personnes avec TSA.

  • Tour de France : Difficulté de circulation et d’accès au site sud du CHU Amiens-Picardie le 14 juillet 2018

    A l’occasion du passage du Tour de France à Amiens le samedi 14 juillet, les routes qui mènent au CHU Amiens-Picardie, en particulier sur la commune de Salouël seront encombrées ou inaccessibles (entre 12h et 17h).

    L’accès principal à l’hôpital reste ouvert :
    – via la route de Rouen
    – ou la sortie 18 de la rocade
    – ou de l’autoroute A29

    Merci de privilégier le vendredi 13 ou dimanche 15 juillet pour les visites non urgentes sur le site sud

  • Des nouveaux hélicoptères pour les SAMU de la Somme et l’Aisne

    Le CHU Amiens-Picardie et le Centre Hospitalier de Laon disposent depuis le 1er juin de 2 nouveaux hélicoptères afin d’assurer les missions d’aide médicale d’urgente régulées par le SAMU.

    Plus performants et mieux équipés, ils permettent :
    – de mieux répondre aux besoins en santé de la population,
    – d’augmenter la couverture sanitaire d’urgence en amplitude horaire, en distance et en qualité et sécurité des soins.

    L’hélicoptère du CHU Amiens-Picardie est le seul en France à bénéficier d’un équipement aussi développé permettant :
    – le transport en situation d’urgence de patients sous assistance circulatoire,
    – de nouveaux nés sous respirateur haute technologie,
    – ou encore de patients obèses.

    Grace à un nouveau système de caméra infrarouge, des missions nocturnes peuvent être maintenant assurées.

  • Travaux sur le Site Sud du CHU Amiens-Picardie

    La réhabilitation du bâtiment Fontenoy (futur Hall 3), soit l’ancien hôpital sud, a débuté en mars 2018 et durera 2 ans. Ces travaux s’inscrivent dans le projet de modernisation du CHU Amiens-Picardie qui entre dans sa dernière phase et permettra le regroupement de l’ensemble des activités sur le site sud.

    Depuis le 15 mars 2018 le plan de circulation (côté entrée secondaire avenue de la Croix Jourdain Amiens, Route de Conty Salouël) du site sud est modifié.

    • Les accès par l’extérieur à la pharmacie de l’hôpital, au service de Médecine et Biologie de la Reproduction et Cytogénétique (et CECOS) et au Centre de Biologie Humaine (CBH) sont perturbés.

    • Pendant quelques mois, le passage piéton entre le bâtiment principal (nouvelle partie du CHU) et le bâtiment Fontenoy-Hall 3 (ancien hôpital sud) est modifié.

    Ces travaux n’engendrent aucun changement pour les déposes-minutes des services de cardiologie/médecine vasculaire, hématologie, radiothérapie, consultations oncologie et hématologie.

    Nous vous invitons à suivre les affichages et consignes donnés par vos interlocuteurs du CHU.
    Veuillez nous excuser par avance de la gêne occasionnée.

     

    LA NAVETTE USAGERS

    Depuis les parkings P5 et P6 vous pouvez emprunter la navette usagers qui effectue 2 arrêts :
    – l’un à l’entrée du bâtiment principal
    – l’un à proximité de l’entrée du Fontenoy Hall 3