Obésité et surpoids au CHU Amiens-Picardie

Obésité et surpoids au CHU Amiens-Picardie

Le CHU Amiens-Picardie a pour mission de proposer une prise en charge pluri-professionnelle du surpoids et de l’obésité de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte. Référencé CSO (Centre Spécialisé Obésité) parmi 37 centres en France. Depuis Janvier 2017, il collabore avec les 4 CSO des Hauts de France (Valenciennes, Arras, Lille, Boulogne-sur-Mer).

Qu’est-ce que l’obésité ?

L’obésité est une maladie chronique, multifactorielle, définie comme un excès de masse grasse entrainant des conséquences néfastes sur la santé, la qualité de vie et l’estime de soi.

CHU-Amiens-Picardie_CSO-Obesite-2017

 

Prise en charge de l’obésité
au CHU Amiens-Picardie

Obésité de l’enfant et de l’adolescent

Consultations dédiées au surpoids et à l’obésité de l’enfant et de l’adolescent :

• Service gastro-nutrition, obésité, rhumatologie, néphrologie
– Dr Escoffier
– Dr Jeanne
Tél. 03 22 08 76 60

• Chirurgie digestive (projet en cours)

La prise en charge de l’obésité de l’enfant et de l’adolescent se fait également en lien avec le Pôle de Prévention et d’Education du patient et l’espace Maurice Ravel, maison de santé pluridisciplinaire d’Amiens Nord.

Obésité de l’adulte

• Service d’endocrinologie, maladies métaboliques et nutrition
Tél. 03 22 45 59 00

• Chirurgie digestive
Tél. 03 22 08 89 00

La prise en charge de l’obésité chez l’adulte se fait également en lien avec le Pôle de Prévention et d’Education du patient et l’espace Maurice Ravel, maison de santé pluridisciplinaire d’Amiens Nord.


 

 

Chirurgie de l’obésité

Les indications à la chirurgie de l’obésité

Les indications de la chirurgie de l’obésité sont encadrées par la Haute Autorité de Santé.
La chirurgie bariatrique peut être envisagée chez des patients adultes réunissant l’ensemble des conditions suivantes :

> patients avec un IMC ≥ 40 kg/m²
> patients avec un IMC ≥ 35 kg/m² associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie notamment :
– hypertension artérielle,
– syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) et autres troubles respiratoires sévères,
– désordres métaboliques sévères, en particulier diabète de type 2,
– maladies ostéo-articulaires invalidantes,
– stéatohépatite non alcoolique.
> en deuxième intention après échec d’un traitement médical nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 6-12 mois,
> en l’absence de perte de poids suffisante ou en l’absence de maintien de la perte de poids,
> patients bien informés au préalable, ayant bénéficié d’une évaluation et d’une prise en charge préopératoires pluridisciplinaires,
>patients ayant compris et accepté la nécessité d’un suivi médical et chirurgical à long terme,
> risque opératoire acceptable.

Les contre-indications à la chirurgie de l’obésité

    • > troubles sévères et non stabilisés du comportement alimentaire,
    • > incapacité prévisible du patient à participer à un suivi médical prolongé,
    • > dépendance à l’alcool et aux substances psychoactives licites et illicites,
    • > absence de prise en charge médicale préalable identifiée,
    • > maladies mettant en jeu le pronostic vital à court et moyen terme,
    • > contre-indications à l’anesthésie générale.


Le bilan préopératoire

Tous les examens suivant devront avoir été réalisés avant d’envisager une chirurgie de l’obésité

> Bilan biologique :
– NFS, CRP
– Ionogramme sanguin, Urée, Créatinine, Uricémie, Electrophorèse des protéines, Protidémie, Albuminémie, Calcium, Phosphore.
– Glycémie à jeun, Glycémie postprandial, HbA1c.
– Cholestérol Total, HDL, LDL, Triglycerides.
– ASAT, ALAT, PAL, GGT.
– Fer sérique, ferritine, coefficient de saturation en fer de la transferrine
– Vitamine D, Vitamine B1, B9, B12.
– uTSH.
– Cortisol libre urinaire.

> Évaluation endocrinologique / nutritionnelle :
afin de vérifier l’absence de pathologie thyroïdienne et/ou surrénalienne et proposer une prise en charge nutritionnelle pour une durée minium de 6 mois. La prise en charge nutritionnelle peut être effectuée via un médecin nutritionniste, une diététicienne ou une structure de prise en charge globale (Pole de Prévention)

> Évaluation psychiatrique/psychologique :
peut être réalisé par un psychiatre ou un psychologue. L’objectif pour le praticien est de fournir un compte-rendu détaillé de ses conclusions afin de permettre une discussion optimale du dossier lors de la réunion de concertation pluridisciplinaire « Obésité ».

> Évaluation respiratoire :
réalisation d’épreuves fonctionnelles respiratoires et une polysomnographie à la recherche d’un syndrome d’apnée obstructif du sommeil.

> Évaluation gastroentérologique :
réalisation d’une fibroscopie œso-gastro-duodénale à la recherche d’une hernie hiatale volumineuse, d’une œsophagite, d’un endobracchyoesophage, d’un ulcère gastroduodénal et la recherche d’une infection à Helicobacter Pylori qu’il conviendrait d’éradiquer avant la chirurgie

Il peut être demandé des explorations complémentaires en fonction du patient (évaluation cardiologique).

Réunion de concertation pluridisciplinaire « Obésité »

Réunion ayant lieu 2 fois par mois dans le service de Chirurgie Digestive en présence de spécialiste de la prise en charge du patient obèse (médical et chirurgicale). L’objectif est, en fonction des différentes évaluations, de valider l’acte de chirurgie de l’obésité, ou de demander des explorations/prise en charge complémentaires.


 

 

Coordination de la prise en charge de
l’obésité en Picardie

Le plan obésité

Le volet « offre de soins » du plan obésité, piloté par la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), doit permettre de faire face aux conséquences médicales de l’obésité, mais également, d’enrayer la progression de la maladie, et de réduire l’exclusion sociale et la stigmatisation professionnelle dont sont victimes les personnes obèses.

La coordination des soins et de l’éducation thérapeutique du patient sont mis en avant pour permettre aux patients de devenir acteurs de leur propre santé.

LE PLAN OBÉSITÉ : 4 OBJECTIFS
– Améliorer l’offre de soins et promouvoir le dépistage chez l’enfant et l’adulte.
– Mobiliser les partenaires de la prévention, agir sur l’environnement et promouvoir l’activité physique.
– Prendre en compte les situations de vulnérabilité et lutter contre les discriminations.
– Investir dans la Recherche.

Le Centre Spécialisé Obésité Picardie (CSO)

Le CSO Picardie est porté par le CHU Amiens-Picardie. Son association aux 4 CSO des Hauts-de-France (Valenciennes, Arras, Lille, Boulogne-sur-Mer) depuis janvier 2017, permet :
– de gagner en force et en cohérence dans la prise en charge des patients souffrant d’obésité
– de favoriser les échanges et retours d’expériences
– de partager l’expertise.

Les missions du CSO Picardie :
– assurer la coordination territoriale des acteurs concernés par l’obésité,
– adapter les équipements dans un but d’accessibilité, de lisibilité et de gradation des soins,
– animer un réseau d’acteurs comme le médecin traitant, le spécialiste libéral ou non, les établissements de santé, qu’ils assurent une activité médicale, chirurgicale, ou de soins de suite et e réadaptation