Cohorte CHIEF

Cohorte CHIEF

CHU Amiens-Picardie

Le CHU Amiens-Picardie est le promoteur d’une immense cohorte sur le carcinome hépatocellulaire : la cohorte prospective de patients atteints de carcinome Hépatocellulaire en France (CHIEF). Cette cohorte, conduite par le Pr Eric NGUYEN-KHAC, chef de service d’hépato-gastroentérologie et le Pr Olivier GANRY, chef de service d’épidémiologie, hygiène hospitalière et santé publique, se résume en un observatoire de 5 000 patients atteints de carcinome hépatocellulaire (CHC) pendant 5 ans avec constitution d’une collection biologique.

Qu’est-ce que le carcinome hépatocellulaire ?

Le carcinome hépatocellulaire (CHC) représente 90% des cancers du foie. Souvent associé à une cirrhose de cause connue (alcool, diabète / obésité, virus B et C…), son pronostic et sa prise en charge sont impactés. Mais il est ainsi possible de dépister par échographie le CHC à un stade précoce et curable chez les malades atteints de cirrhose.

En France, en 2017, il y a eu :

10 000 nouveaux cas de CHC, soit 6 fois plus qu’en 1980,

9 000 décès liés à ce cancer.

Le taux de survie est parmi les plus faibles des cancers. Sans compter, que de fortes variations interrégionales, en termes d’incidence et de survie, semblent être corrélées à l’accès aux soins et au niveau de précocité de la prise en charge initiale.


Pourquoi s’intéresser au CHC ?

Aujourd’hui, le CHC lance des défis majeurs :

la découverte d’un CHC au stade curable ne représente que 25% des cas, témoignant d’un défaut du diagnostic des stades précoces,

l’existence d’un large retard de connaissances par rapport à d’autres cancers,

l’arrivée de nouveaux traitements validés par la recherche, dont on a peu de recul notamment en termes d’efficacité et de tolérance dans la vraie vie.


Pourquoi CHIEF ?

La cohorte CHIEF vise la constitution d’un socle commun de connaissances pour la recherche sur le CHC sur la base d’un projet national, avec des données et des ressources biologiques (tissu hépatique tumoral et non tumoral, sang, urines, et selles) recueillies de façon prospective chez des malades atteints de CHC dans les différents types de structure de prise en charge, dans toutes les régions de France, quels que soient la cause et le stade du cancer.

L’objectif principal de l’étude est d’identifier les facteurs cliniques, biologiques et pathomoléculaires déterminant l’efficacité des traitements du CHC dans des conditions réelles de pratique médicale.

Les principaux résultats attendus sont donc :

une amélioration des connaissances sur le CHC en France,

une fédération des cliniciens et des chercheurs et une facilitation des recherches,

une harmonisation des modalités de prise en charge diagnostiques et thérapeutiques.

Aujourd’hui CHIEF, c’est :

17 centres ouverts en France répartis sur tout le territoire national plus 11 nouveaux centres courant 2021,

+ de 1 300 inclus et suivis depuis septembre 2019,

près de 12 000 échantillons biologiques disponibles,

la constitution d’une banque de lames histologiques virtuelles,

Au 9 février 2021, 1 370 patients sont suivis dans la cohorte CHIEF.

Les établissements participants à la cohorte chief

17 centres sont ouverts en France répartis sur tout le territoire national :

Auvergne-Rhône-Alpes :

  • CHU Grenoble
  • CHU Lyon

Bretagne :

  • CHU Rennes

Grand-Est :

  • CHU Nancy

Hauts-de-France :

  • CHU Amiens-Picardie
  • CHU Lille

Ile-de-France :

  • CH Beaujon (APHP)
  • CH Henri Mondor (APHP)
  • CH Jean Verdier (APHP)
  • CH Paul Brousse (APHP)
  • CH Sud Francilien

Normandie :

  • CHU Rouen

Nouvelle Aquitaine :

  • CHU Bordeaux
  • CHU Poitiers

Occitanie :

  • CHU Montpellier
  • CHU Toulouse

Provences-Alpes-Côte-d'Azur

  • CHU Nice

Les autres projets de recherche scientifiques

Tout au long de la cohorte CHIEF, les patients suivis dans la cohorte pourront être amenés à participer à d’autres projets à la demande d’équipes de recherche. Ces projets dits « projets de recherche scientifiques » sont validés par le conseil scientifique CHIEF et respectent la réglementation en vigueur et l’anonymat des participants.

Ces projets n’ont pas de caractère obligatoire. Les patients inclus dans CHIEF sont libres d’y participer ou non. Pour cela, les patients peuvent exprimer leur opposition soit directement auprès du médecin qui les suit pour leur CHC.

Les autres projets de recherche scientifiques

Les autres projets de recherche scientifiques possibles sont :

  • ML42048 : ELITor : Etude du fardeau de la maladie du carcinome Hépatocellulaire non résécable : recherche issue des résultats de la cohorte française CHIEF (promoteur : Laboratoire ROCHE)

DOCUMENT À TÉLÉCHARGER
Notice d'information ELITor