REVERT

REVERT

CHU Amiens-Picardie

REVERT est un projet scientifique collaboratif sur la démence réversible lancé en 2020 qui implique des chercheurs, des cliniciens, des physiciens, des mathématiciens, des informaticiens, des médecins, des infirmiers et d’autres professionnels de la santé dans le développement et la promotion de traitements innovants de l’hydrocéphalie.

Faire face à la démence

REVERT a été conçu pour répondre aux besoins découlant du grave problème de santé qu’est la démence. La démence résulte d’une dégénérescence progressive du cerveau. Cela a un impact considérable sur la qualité de vie des patients.

© Eve Barlier

La maladie réduit leur autonomie et peut conduire à une mort prématurée. La démence peut toucher aussi bien les nourrissons que les adultes. Toutefois, sa prévalence augmente considérablement avec l’âge, ce qui en fait probablement le plus grand défi auquel la population vieillissante est confrontée.


Traiter l’hydrocéphalie

Le projet REVERT est axé sur une forme spécifique de démence appelée paradoxalement hydrocéphalie à pression normale (HPN) ou plus simplement hydrocéphalie chronique de l’adulte ou encore hydrocéphalie active. Elle touche principalement les personnes âgées. Contrairement à la plupart des types de démence, comme la maladie d’Alzheimer, l’hydrocéphalie peut être traitée. La méthode actuelle de dérivation du liquide cérébro spinal (LCS) consiste à implanter chirurgicalement un tube fin et flexible équipé d’une valve spéciale appelée shunt, qui draine l’excès de LCS du crâne vers une cavité appropriée du corps.

Toutefois, ce traitement ne peut être appliqué sans discernement et seul un diagnostic précis permet de sélectionner les patients qui ont de bonnes chances de s’améliorer après la dérivation de LCS. Ce traitement est appliqué avec succès depuis de nombreuses années au sein des hôpitaux universitaires de Cambridge (Royaume-Uni) et du CHU Amiens-Picardie. Néanmoins chaque centre utilise une méthode de diagnostic différente : le projet REVERT vise à partager et combiner ces deux expertises complémentaires dans la mise en place d’un diagnostic et d’une gestion de l’hydrocéphalie encore plus efficace.

L’équipe REVERT met en place un réseau d’excellence clinique afin de mettre en œuvre des outils médicaux innovants pour diagnostiquer rapidement et précisément les patients atteints d’hydrocéphalie à pression normale (HPN) dans le cadre d’un parcours de soins intégrés.


Une coopération transfrontalière

Le projet REVERT est dirigé par le Dr Peter SMIELEWSKI, chercheur à l’Université de Cambridge, en étroite collaboration avec le Dr Olivier BALEDENT, biophysicien au CHU Amiens-Picardie et Université de Picardie Jules Verne (UPJV) et Alexis JOANNIDES, Hôpital universitaire de Cambridge.

REVERT combine l’expertise de pointe du CHU Amiens-Picardie dans le diagnostic des altérations des flux cérébraux quantifiée par IRM avec celle de l’hôpital universitaire de Cambridge en matière d’analyse de la pression cérébrale. La collaboration transfrontalière implique également les partenaires suivants : Obex Technologies Ltd, une société de logiciels expérimentée dans le développement de solutions logicielles médicales sur mesure, des chercheurs du département de mathématiques de l’Université d’Artois, spécialisés dans l’application de méthodes d’intelligence artificielle, des chercheurs de l’Université de Picardie Jules Verne, spécialisés dans la modélisation de la circulation des fluides sanguins et cérébraux, et les hôpitaux universitaires de Brest et de Caen.


Le travail mené par le CHU Amiens-Picardie

Le Dr Olivier BALEDENT a développé une méthodologie d’imagerie de quantification des écoulements du cerveau. Depuis plus de 20 ans cette approche originale a permis de mieux comprendre ces écoulements et d’en définir les références physiologiques.

Aujourd’hui cela complète l’examen neuroradiologique standard dans le diagnostic de l’hydrocéphalie. L’équipe du CHU Amiens-Picardie a mis en place, avec le Dr Serge METANBOU, neuroradiologue, une vacation neuroradiologique dédiée à ces altérations de la circulation des liquides cérébraux dont bénéficieront les patients de ce projet.

Dans un même temps le Dr Cyrille CAPEL, neurochirurgien, s’est formé lors de sa thèse de science à l’investigation de la pression intracrânienne par une technique elle aussi originale développée par l’université de Cambridge notre principal partenaire dans ce projet.

Ce trio de neurochirurgien, neuroradiologue et biophysicien, porte ensemble ce projet REVERT au CHU Amiens-Picardie et propose ainsi à nos patients les dernières innovations dans l’objectif de mieux diagnostiquer et traiter l’hydrocéphalie, seule démence curable.


Un engagement européen

Le projet REVERT s’inscrit dans le cadre du programme européen Interreg France (Manche) Angleterre. Le projet est cofinancé par le FEDER (Fonds européen de développement régional). Interreg France (Manche) Angleterre a alloué 2,4 millions d’euros au projet REVERT sur un budget total de 3,5 millions d’euros délivré sur 33 mois. Le projet a été lancé le 1er octobre 2020 et se poursuivra jusqu’au 30 juin 2023.

DES QUESTIONS ?
Contactez Dr Olivier BALEDENT du CHU Amiens-Picardie
E-mail : baledent.olivier@chu-amiens.fr
Tel : 03 22 45 60 25

EN SAVOIR +
Consultez le site REVERT
Consultez le site de l’UPJV