Notre actualité

  • Un spectacle poétique et musical au CHU Amiens-Picardie

    La Maison de la Culture d’Amiens (MCA) a offert du 5 au 9 décembre, un moment d’évasion aux jeunes patients de l’Unité de Médecine de l’Adolescent du CHU Amiens-Picardie. Cette semaine fut riche en ateliers, mêlant théâtre, poésie et écriture avec l’accompagnement de l’artiste Stanislas ROQUETTE.

    Dans le cadre du projet culture-santé signé avec la MCA, Stanislas ROQUETTE, le poète, accompagné à la guitare et au violon par Gilles GEENEN, est venu à la rencontre des patients et de leurs familles pour partager un moment de bonheur. Notamment avec un récital poétique : Nous sommes un poème qui a eu lieu le vendredi 9 décembre au CHU Amiens-Picardie, pour clôturer cette semaine culturelle.

    Ce spectacle drôle et sensible témoigne du rapport personnel de Stanislas ROQUETTE à la poésie, en questionnant de manière ludique notre rapport au langage. Cet échange poétique et musical a beaucoup plu aux jeunes patients du CHU Amiens-Picardie !

  • Projet d’informatisation de la dotation du linge

    Dévoilé le 9 décembre lors des journées de l’achat hospitalier, le podium des Trophées Santé Achat 2022 a récompensé deux établissements, dont le CHU Amiens-Picardie sur la catégorie Logistique.

    Suite à l’enquête de satisfaction faite auprès des services de soins, et après avoir analysé celle-ci, dans un souci d’amélioration du circuit linge, le service logistique en lien avec les soignants et avec l’appui de la direction des services numériques a lancé un projet d’informatisation de la dotation du linge en octobre 2021. Actuellement, une quarantaine de services bénéficient de ce projet.

    L’informatisation du circuit du linge se fait en plusieurs étapes :
    – Commande du juste besoin en linge par le service de soins
    – Prise en charge des demandes/préparations par la lingerie relais
    – Livraison du linge via AGV et logistique d’étage
    – Utilisation raisonnée du linge
    – Récupération du linge sale et linge non utilisé
    – Administration des données pour une juste dotation

    Bravo à toute l’équipe de lingerie relais !

  • Un nez électronique pour le diagnostic précoce des cancers broncho-pulmonaires

    Le 6 décembre dernier, le consortium de recherche transfrontalier PATHACOV a dressé le bilan très encourageant de 4 années de recherches dont l’objectif était de mettre au point un prototype de nez électronique pour le diagnostic précoce des cancers broncho-pulmonaires. Le diagnostic du cancer broncho-pulmonaire touche particulièrement les populations des Hauts-de-France et de Belgique. Le diagnostic précoce des cancers broncho-pulmonaires et leur dépistage par de nouveaux outils non invasifs associés au scanner thoracique est la clé pour améliorer considérablement l’espérance de vie des patients.

    C’est l’objectif du projet européen PATHACOV depuis 2018 : mettre au point un « nez électronique » capable de détecter un cancer du poumon en analysant les Composés Organiques Volatiles (COVs) contenus dans l’air exhalé des patients. Les COVs sont des composés organiques issus du métabolisme cellulaire et détectables dans l’air expiré. Ils sont le reflet du fonctionnement des cellules du corps humain : leur nature varie lorsqu’apparaît une pathologie. Ainsi, certains COVs seraient des biomarqueurs (signatures) du cancer du poumon. Pour permettre au nez électronique de reconnaître les différents COVs, une large étude clinique a été réalisée, incluant 750 volontaires sains et près de 500 patients touchés par un cancer broncho-pulmonaire.

    Ce « nez électronique » a été conçu pour être relié à une application sur smartphone : les COVs recueillis sont analysés par une intelligence artificielle qui génère ensuite un signal positif (feu rouge = nécessité d’un dépistage par scanner) ou négatif (feu vert = pas de risque de cancer).

    Jusqu’ici uniquement testé sur des haleines artificielles, le « nez électronique » va maintenant être testé en milieu hospitalier, afin de valider les résultats permettant de définir des profils de COVs spécifiques aux cancers broncho-pulmonaire. Ce nez électronique pourrait être accessible au grand public d’ici à quelques années. L’espoir des chercheurs est de fournir des cabinets de médecine générale pour un « premier dépistage » simple et non invasif des patients à risque.

    Pour développer cette technologie, le consortium PATHACOV coordonné par le CHU de Lille, a rassemblé 11 partenaires français et belges aux compétences variées : cliniciens, chimistes, ingénieurs en développement de capteurs, spécialistes de l’intelligence artificielle et du traitement statistique des données.

    Le service de Pneumologie du CHU Amiens-Picardie et le personnel de recherche clinique se sont largement investis dans cette étude clinique qui a permis le recrutement de 95 patients éligibles à l’étude et touchés par un cancer broncho-pulmonaire. Sans la participation des patients, de telles avancées ne seraient pas possibles. Beaucoup des patients rencontrés ont témoigné de leur envie d’aider à améliorer les conditions de dépistage pour permettre une prise en charge plus précoce du cancer du poumon et améliorer l’espérance de vie des patients.

    Les prochaines étapes du projet porteront sur l’amélioration du prototype :
    – Réalisation de tests de dépistage en environnement hospitalier pour valider l’identification des COVs spécifiques aux cancers broncho-pulmonaires ;
    – Miniaturisation de la technologie afin de la rendre plus facilement transportable, moins onéreuse et facile à utiliser pour la déployer ensuite vers les acteurs de la santé sur nos territoires.

    EN SAVOIR +
    Consultez le site internet PATHACOV
    Découvrez le projet PATHACOV expliqué en 180 secondes

    DES QUESTIONS ?
    Contactez Dr Claire POULET, Pneumologue au CHU Amiens-Picardie :
    [email protected]

  • Ouverture de l’Unité d’Accueil Chirurgical J0

    L’Unité d’Accueil Chirurgical J0 (UAC J0) du CHU Amiens-Picardie accueille les patients le jour de leur opération. En même temps que de diminuer la durée de séjour à l’hôpital, l’objectif est d’améliorer la qualité de la prise en charge en réduisant le niveau d’anxiété. Cette nouvelle unité du Pôle Blocs Opératoires a ouvert ses portes en novembre 2022 au sein du CHU Amiens-Picardie.

    Le Pôle des Blocs Opératoires, sous la chefferie du Professeur MERTL et du Docteur MONTPELLIER, se dote ainsi d’une nouvelle unité pour prendre en charge les patients adultes programmés en pré opératoire immédiat, cette unité pourra accueillir jusqu’à 80 patients par jour. Eligibles à un parcours J0, les patients sont admis de 6h30 à 16h le jour de leur intervention chirurgicale dans un salon d’accueil situé à proximité immédiate des blocs opératoires. Les équipes soignantes de cette unité sont formées à l’accueil personnalisé et à la communication positive.

    Après les vérifications indispensables et les éventuels soins pré opératoires, le patient est installé dans un espace zen ​et nature qui a été spécialement conçu pour créer une ambiance relaxante avant la chirurgie. Installé dans un fauteuil confortable « cocoon » et réchauffé, le patient va bénéficier d’un programme musical et d’une séance de luminothérapie. Ensuite, le patient sera accompagné debout jusqu’au bloc opératoire pour être pris en charge par l’équipe chirurgicale.

  • Agrandissement des réanimations du CHU Amiens-Picardie

    Afin de répondre aux besoins de recours territorial sur le périmètre de l’ex-région Picardie, le CHU Amiens-Picardie augmentera bientôt sa capacité de prise en charge de patients en réanimation de 24 lits supplémentaires.
    D’importants travaux débuteront en fin d’année 2022 sur le site sud du CHU Amiens-Picardie avec l’installation d’une structure légère de 2700 m2.

    Cet agrandissement au-dessus des réanimations existantes, accueillera les 24 lits supplémentaires : 16 nouveaux lits de réanimation autorisés par l’Agence régionale de santé et 8 lits de soins continus up-gradables en lits de réanimation pour répondre à d’éventuelles crises sanitaires. Le réaménagement de 66 lits de réanimation et soins continus portera ainsi la capacité d’accueil à 96 lits.

    Pour faciliter ces travaux, le parking des urgences du CHU Amiens-Picardie sera utilisé comme base de vie du chantier et sera donc réorganisé à partir du 5 décembre 2022, les patients seront orientés vers le parking des urgences gynécologiques et obstétricales situé à 100 mètres. Les conditions tarifaires sont les mêmes : 4 premières heures gratuites réservées aux soins urgents et non programmés. L’accès aux urgences sera inchangé : il restera possible de déposer une personne à la porte des urgences. Les trajets empruntés par les véhicules d’urgences et par les transporteurs sanitaires resteront identiques.


  • Comment diminuer le risque de bronchiolite ?

    Une épidémie de bronchiolite est en cours dans la région et provoque des tensions importantes sur le système de santé. L’ARS Hauts-de-France rappelle les conduites à tenir si votre enfant est malade ainsi que les mesures de prévention efficaces pour limiter les contaminations.

    Que faire si mon enfant est malade ? Comment diminuer le risque de bronchiolite ?

    La bronchiolite est une infection respiratoire d’origine virale (notamment virus VRS) qui se caractérise par un épisode de gêne respiratoire : toux, respiration rapide et sifflante. Il s’agit d’une maladie fréquente, et le plus souvent bénigne, qui touche les nourrissons et jeunes enfants de moins de deux ans, surtout en automne et en hiver. La majorité des bronchiolites guérit spontanément en quelques jours.

    Pendant les heures d’ouverture habituelle des cabinets médicaux, il est recommandé de consulter votre médecin traitant qui pourra délivrer des conseils pour faciliter les guérisons et surveiller l’évolution des symptômes.

    Le soir et le week-end, il est possible de contacter un médecin de garde en appelant le 15 pour la Somme.

    Une hospitalisation peut-être nécessaire pour les atteintes les plus sévères et dans certaines situations : pour les enfants de moins de six semaines ; les anciens prématurés âgés de moins de trois mois ; les enfants ayant une maladie respiratoire ou cardiaque identifiée.

    En cas de doute, un appel au 15 permettra d’orienter vers le recours le plus adapté.

  • World’s Best Specialized Hospitals 2023 : le service de Pneumologie à l’honneur

    Le service de Pneumologie du CHU Amiens-Picardie est classé à la 90e place des meilleurs hôpitaux spécialisés au monde 2023 pour la pneumologie par le magazine américain Newsweek.

    À partir d’une enquête réalisée auprès de plus de 40 000 experts, en partenariat avec le cabinet d’études mondial Statista, le magazine américain Newsweek a établi le classement des World’s Best Specialized Hospitals 2023, soit les meilleurs hôpitaux spécialisés au monde.

    Le service de Pneumologie du CHU Amiens-Picardie est reconnu pour la qualité de prise en charge de ses patients ; son équipe travaille en collaboration avec d’autres secteurs du CHU Amiens-Picardie et plus particulièrement sur les domaines d’expertise suivants :

    – Endoscopie interventionnelle : le service de Pneumologie est référent dans le domaine de la bronchoscopie souple et rigide, des prothèses endobronchiques, de la mini-sonde et des valves endobronchiques. Des innovations technologiques sont en cours de développement, comme l’endomicroscopie confocale ou le traitement de l’emphysème par la vapeur.
    – Soins Continus Respiratoires avec 10 lits dédiés au sein et en partenariat avec les équipes de Réanimation Cardio Thoracique Vasculaire et Respiratoire (CTVR), permettant la prise en charge de toutes les détresses respiratoires aiguës.
    – Oncologie thoracique pour la prise en charge des cancers du poumon (diagnostic et prise en charge), en partenariat avec les équipes d’Imagerie, de Médecine nucléaire, d’Anatomo-pathologie, de Chirurgie thoracique, de Radiothérapie, d’Oncologie médicale et de la douleur.
    – Pneumopathies Interstitielles Diffuses (PID), l’équipe de Pneumologie gère les Réunions de Concertation Pluridisciplinaire loco-régionales.
    – Pathologies du sommeil au sein de l’Unité de Pathologies du Sommeil et de la Vigilance (UPSV), centre accrédité « Centre de sommeil » par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (SFRMS), pour la prise en charge des patients souffrant de pathologies du sommeil sévères, principalement neurologiques ou respiratoires, en partenariat avec l’équipe des explorations fonctionnelles neurologiques.

    Le service de Pneumologie dispose d’un secteur de consultation, d’un secteur d’exploration avec les Explorations Fonctionnelles Respiratoires (EFR), les épreuves d’effort et les cathétérismes cardiaques et d’un secteur d’hospitalisation composé de 24 lits d’hospitalisation conventionnelle, 10 lits d’hospitalisation de semaine et d’un hôpital de jour (à la fois pour la Pneumologie, l’Oncologie thoracique et la prise en charge des patients adultes ayant une mucoviscidose).

    L’équipe de Pneumologie est composée de 2 PU–PH, 7 PH, médecins attachés, chef de clinique, internes, externes, cadres de santé, infirmières, aides–soignantes, kinésithérapeutes spécialisés en pathologies respiratoires, secrétaires, diététiciennes, assistante sociale et attachés de recherche clinique.

    Le service de Pneumologie du CHU Amiens–Picardie est reconnu comme :
    – Centre de Ressources et de Compétences de la Mucoviscidose (CRCM), CRCM Mixte co–géré avec les équipes de Pneumo–pédiatrie,
    – Centre reconnu sur le plan national concernant la prise en charge des mycobactéries non tuberculeuses,
    – Centre de compétence régional pour la prise en charge de l’hypertension artérielle pulmonaire,
    – Centre de référence régional concernant la Cancérologie thoracique, la prise en charge des hémoptysies et du Syndrome de Compression de la Veine Cave Supérieure (SCVCS), les Pneumopathies infiltratives diffuses, l’asthme sévère et l’Endoscopie interventionnelle.

    Le service de Pneumologie du CHU Amiens–Picardie travaille en étroite collaboration avec les hôpitaux de toute la Région Hauts–de–France ainsi qu’avec la Clinique de l’Europe (Amiens).

    Le service de Pneumologie est aussi reconnu pour ses travaux de recherche, en partenariat avec le Centre de Recherche Clinique (CRC) du CHU Amiens–Picardie. Son équipe mène ainsi des études de recherche clinique pour améliorer la prise en charge des patients souffrant de cancers bronchiques, de dilatations des bronches, de mycobactéries, de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), d’asthme ou de mucoviscidose.

    Le service de Pneumologie s’est largement mobilisé pendant la période Covid, le service a pris en charge des patients aussi bien en aigu qu’en post–covid en proposant une réévaluation à distance avec la recherche d’éventuelles séquelles respiratoires. Le service de Pneumologie coordonne une étude nationale sur les
    malades ayant fait une infection à Covid–19 afin d’évaluer le devenir de ces patients, et ce, sous l’égide des différentes composantes de la Pneumologie française : Société de Pneumologie de langue française, Collège des enseignants de Pneumologie, Syndicat des affections respiratoires, Fédération française de Pneumologie et la Fondation du souffle.

     

  • Rejoignez le groupe « Sim-Pa » Simulation-Participant !

    Le CHU Amiens-Picardie, SimUSanté et l’Université Picardie Jules Verne sont à la recherche de personnes souhaitant participer aux activités d’enseignement en devenant « participant simulé ».

    Le participant simulé est une personne spécialement formée à jouer le rôle d’un patient avec un problème de santé défini, d’un aidant, d’un parent ou d’un professionnel de santé.

    Il contribue ainsi à créer des situations d’apprentissage permettant aux étudiants de s’exercer lors de simulations et de leur faire acquérir, sans danger, des compétences en santé, notamment relationnelles.

    Un participant simulé est appelé « participant standardisé » lorsqu’il doit jouer plusieurs fois le même rôle au cours de la même journée de façon strictement identique pour chaque étudiant lors des examens.
    Il n’est pas nécessaire d’avoir de compétences d’acteurs ou de connaissances en santé.

    Une formation courte sera réalisée par une équipe d’enseignants composée de médecins et infirmiers enseignants, professeur de théâtre et psychologues cliniciens à SimUSanté.

    PLUS D’INFOS
    Renseignements et inscriptions :
    simusante.com
    03 22 08 87 20

  • Nouvelle charte de la douleur

    À l’occasion de la journée mondiale de la douleur 2022, le Comité de LUtte contre la Douleur (CLUD) dévoile la nouvelle charte de la douleur créée par un groupe de travail composé de référents douleur.

    La nouvelle charte de la douleur sera exposée :
    🗓 Lundi 17 octobre 2022
    📍 Hall principal du CHU Amiens-Picardie (Site Sud)
    1 rond-point du Professeur Christian Cabrol 80054 Amiens

    La nouvelle charte de la douleur vise à montrer que le patient est au centre des préoccupations du CHU Amiens-Picardie. Ainsi, une bonne prise en charge de la douleur passe par différentes étapes essentielles fondées sur un raisonnement clinique.

    L’évaluation, la quantification et la mise en place d’un traitement adapté à chaque situation doit être l’objectif principal des soignants.


    Le (CLUD) du CHU Amiens-Picardie a validé cette charte et a salué le travail mené par ce groupe de Référents Douleur. Elle est en cours de déploiement dans l’ensemble des secteurs de soins ainsi que les différents instituts de formations de l’établissement.

  • Octobre Rose : Recettes du Service Restauration

    Nos cuisiniers ont réfléchi à des recettes faciles et rapides à préparer seul ou en famille : roses ou avec un touche de rose. En créant ces recettes, en réalisant ces plats colorés, vous penserez au message de prévention que nous nous devons de tous partager : Seinplement, osez le dépistage !


    Retrouvez la recette salée du « Houmous de betterave » proposée par Alexie, agent de préparation et de conditionnement froid de l’Unité de Production Alimentaire du CHU Amiens-Picardie.


    Découvrez cette semaine la recette salée de la « Salade Rosa » proposée par Mickaël, agent de préparation et de conditionnement chaud de l’Unité de Production Alimentaire du CHU Amiens-Picardie.

    N’hésitez pas à partager vos productions à @CHUAmiens #octobrerose


    DÉCOUVREZ LES ÉVÉNEMENTS
    pour Octobre Rose 2022 dans l’agenda